Nouveau maillot om 2023 exterieur

Autoportrait anonyme. Photo issue d’une recherche lumineuse. www.36POSES.co Toute la compétition se déroule en matchs uniques, le club recevant étant désigné par tirage au sort. Le FC Bruges et le Royal Sporting Club Anderlecht, champion en titre, dominent le championnat tout au long de la saison. En Coupe de la Ligue, Marseille joue son quart de finale à domicile contre le Lille OSC devant respectivement 19 217 spectateurs, soit la plus mauvaise affluence de la saison. Il possède à son palmarès sept titres – obtenus consécutivement – de champion de France, cinq Coupes de France et une Coupe de la Ligue, ce qui en fait l’un des clubs les plus titrés du championnat de France masculin. En comptant les deux rencontres de Coupe de France, les quatre rencontres de Coupe de la Ligue, les six rencontres de Ligue des champions et les quatre rencontres de Ligue Europa, Mamadou Niang est également meilleur buteur sur l’ensemble de la saison avec 22 buts. Les règles concernant le tirage au sort des seizièmes de la Ligue Europa diffèrent légèrement de celles de la Coupe UEFA : seuls les quatre meilleurs des huit repêchés sont têtes de série.

KV Kortrijk-RSC Anderlecht 2-2 Décroché par l’Olympique lyonnais dans la lutte au titre mais bien placé dans le sprint final pour la Ligue des champions, s’ensuit une série de neuf matchs sans victoires (J30-J38) où le club marseillais termine la saison, 5e du championnat, avec 55 points. Si les discussions avec le Cercle Sportif Jeanne d’Arc (CSJA – fondé en 1928) ne donnent rien, celles menées avec les dirigeants du Racing Club sont quant à elle plus constructives. Une victoire rapportant trois points et un match nul un point, le club totalise 78 points soit six de plus que le deuxième du classement, l’Olympique lyonnais. Plus bas au classement, le FK Rostov bat le Dynamo Moscou (4-1) et prend ainsi la quatrième position, se plaçant à trois points des premières places. 10 avril 1991 Demi-finale aller Spartak Moscou Ext. 18 février Seizième de finale aller FC Copenhague Ext. 25 février Seizième de finale retour FC Copenhague Dom.

18 mars Huitième de finale retour Benfica Lisbonne Dom. 21 mars Journée 29 FC Istres Dom. Il joue son premier match officiel sous ses nouvelles couleurs en entrant en jeu lors de la première journée de Ligue 1 lors de la réception du Toulouse FC. En fin de match, un jeune joueur fait sa première apparition sous le maillot lyonnais avant même d’obtenir ses dix-huit ans. Anderlecht assoit à cette époque sa domination sur le football national en remportant le championnat trois fois d’affilée (1985, 1986, après un match de barrage contre Club Bruges, et 1987), sous la direction de Van Himst puis de Arie Haan. La détermination des quatre chapeaux utilisés pour le tirage au sort est déterminé par le résultat de chacun des participants lors des trois dernières éditions. Le club dispute également trois éditions du Challenge des champions organisé par la FFF lors des décennies 1960 et 1970. Cette compétition n’a aucun lien officiel avec le Trophée des champions mais se dispute sur le même modèle d’opposition du champion de France contre le vainqueur de la Coupe de France. Le club compte ainsi parvenir rapidement en Pro D2. A l’aise à l’extérieur, l’Olympique lyonnais compte sur ce déplacement pour rester au contact de Bordeaux.

7 août 2004 J01 Girondins de Bordeaux Dom. ↑ a et b Marc Beaugé et Frédéric Hermel, « Heinze, une arrivée en questions », France Football, no 3304, 4 août 2009, p. ↑ Pascal Ferré, « OM-PSG, les clés d’un match grippé », France Football, no 3320, 24 novembre 2009, p. », France Football, no 3318, 10 novembre 2009, p. ↑ a et b Jean-Marie Lanoë et Xavier Rivoire, « Un choc pas vraiment chic », France Football, no 3308, 1er septembre 2009, p. 30 septembre Phase de groupes, j. 21 octobre Phase de groupes, j. 25 novembre Phase de groupes, j. L’OM est qualifié directement pour la phase de groupes de Ligue des champions de l’UEFA 2010-2011, ainsi que son dauphin, l’Olympique lyonnais. En tant que tête de série, l’OM affrontera en seizièmes soit un deuxième de groupe de Ligue Europa, soit un des quatre moins bons repêchés : l’Atlético Madrid, le Standard de Liège, le Rubin Kazan, ou le Liverpool FC. Totuefois, Romelu Lukaku, de la tête sur un centre de Dimarco, puis de Nicolò Barella, d’un ballon piqué, permettent aux Interistes d’égaliser. Cependant, l’OM se classe 4e des troisièmes de groupe et obtient donc le droit d’être tête de série, et d’avoir l’avantage de recevoir en dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *